Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Perte d'autonomie : gros plan sur l'outil québécois AÎNÉES

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 07/08/2017

0 commentaires

Six indicateurs et sept questions

Destiné à l’origine pour être utilisé lors des hospitalisations des personnes âgées, l’outil Signes AÎNEES peut également être utilisé par les professionnels intervenant à domicile pour surveiller et prévenir le déclin des capacités fonctionnelles.Elaboré par le centre hospitalier universitaire de Montréal (Chum), l’outil se compose de six indicateurs à surveiller, assorti de sept questions/​actions à mettre en œuvre.Il s’inspire du cadre de référence pour la prévention du déclin fonctionnel de l’Australian Health Ministers’ Advisory Council, du concept des signes vitaux gériatriques de Inouye et al. (1993) et de l’outil SPICES de Terry Fulmer, spécialiste des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet