Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Pas de robots en gérontologie sans médiateurs

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 30/10/2017

0 commentaires

Robots = supports relationnels

Alors que l’Arabie Saoudite vient d’accorder la citoyenneté à une robot féminin — lui accordant de fait des droits dont les Saoudiennes ne disposent pas — la Fondation de France s’interrogeait la semaine dernière sur la place des robots et des nouvelles technologies auprès des âgés.L’hôpital Broca, à Paris, teste actuellement le robot Nao pour des animations impliquant des personnes en soins de longue durée. Selon Claire Louison, la directrice de l’équipe d’animation, le succès est au rendez-vous.Non seulement les personnes n’affichent aucune appréhension, mais en plus, elles sont captivées par l’objet et très à l’aise dans leurs interactions avec le robot. Sa

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet