Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Expérimentation baluchonnage : les explications de Frédérique Lucet

Auteur Rédaction

Temps de lecture 4 min

Date de publication 08/01/2018

0 commentaires

Le baluchonnage, bien plus que du répit

Jusqu’ici bridé par la Code du travail, le baluchonnage pourrait être expérimenté dès cette année, à condition que soit voté au printemps l’article 29 du projet de loi pour un État au service d’une société de confiance. Frédérique Lucet, secrétaire générale du Réseau Euro Québec de coopération autour de Baluchon Alzheimer, revient sur la question pour Agevillagepro.Né au Québec en 1999, le baluchonnage consiste en le remplacement d’un proche aidant par un intervenant unique, spécialisé, au domicile de la personne aidée, pour une durée de quatre jours minimum. Le professionnel accomplit les mêmes tâches que l’aidant, en suivant le rythme habituel de la

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet