Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

L'infanterie de l'aide à l'autonomie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/04/2018

0 commentaires

Soutenir les professionnels de proximité

Depuis une semaine, force est de constater que l’aide à l’autonomie remonte dans l’agenda politique du Président de la République et de la ministre des Solidarités et de la Santé. Toutes les fédérations professionnelles le soulignent… et restent vigilantes pour que les discours, les intentions, se transforment en actes.

Annie de VivieCar les professionnels de proximité, ces hussard blancs de l’accompagnement” selon l’expression de Jérôme Guedj, ne se payent plus de mots.

Nous ne nous tairons plus” affirmait Pascal Champvert, président de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (Ad-Pa), moteur des mouvements sociaux de ce début d’année. Il interviendra lors de notre 11ème colloque Agevillage/​Humanitude sur les approches non-médicamenteuses, pour interroger le port de la blouse.

Ces professionnels veulent sortir du l’immobilisme, du piège de l’impuissance qui fige les décideurs face à ces vieillards forcément malades, forcément incapables, forcément couteux…

Ils ne veulent plus être les victimes de la peur panique d’une explosion budgétaire corrélée à l’évolution démographique, au puit sans fond” des besoins en soins mais aussi (et surtout) en présences, accompagnements, soutiens, projets citoyens, sportifs”, culturels (street art en Ehpad).

Ils veulent pouvoir assumer ces réalités, être fiers de leur accompagnement, professionnels vigilants quant aux risques (de la contention au contentieux, cette semaine).

Découvrez la Ffidec (Fédération française des infirmières coordinatrices), la mobilisation des acteurs de la Branche de l’aide à domicile (plaidoyer de la Fnaafp/​Csf), le guide Anap pour les plateformes territoriales d’appui (PTA).

Sans cette infanterie”, sans tambours ni trompettes, impossible de mener à bien un prendre soin de qualité.

Soutenir la qualité de vie au travail de ces professionnels, c’est aussi influencer la qualité de vie des personnes aidées.

Nous allons montrer ces liens et les renforcer lors de notre prochain colloque qui a reçu le Haut Patronage du Président de la République.

Signe de reconnaissance pour ces hussards républicains de l’accompagnement ?

Partager cet article