Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Pas de cinquième risque sans redéfinir la politique de l'aide à l'autonomie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 6 min

Date de publication 23/04/2018

0 commentaires

Apres débats au conseil de la CNSA

L’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FA-FPH, FO, FSU, SUD, UFAS et UNSA soutenue par l’AD-PA se félicite des récentes prises de paroles du Président de la République, Emmanuel Macron sur les enjeux du vieillissement et la question du financement de l’aide à l’autonomie.“Pour autant sa proposition d’une 2ème journée de solidarité est une provocation inacceptable : elle doit être abandonnée !” affirme l’intersyndicale.“Pas question de lancer les débats sur un cinquième risque sans travailler la transformation de notre modèle actuel” insiste de son côté Marie-Anne Montchamp en marge du conseil de la CNSA embarqué dans d’âpres débats pour une société inclusive

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet