Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Pas de vérité révélée

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/04/2018

0 commentaires

Au travail !

Parce que la révolution de la longévité n’est plus un concept mais une réalité sur tous les territoires et que les papys vont faire boom” entre 2040 et 2060 (c’est à dire demain souligne Guillaume Quercy de l’Una).

Parce que ce vieillissement mobilise le conseil de la CNSA vers des propositios concrètes sur l’inclusivité des politiques nationales et locales, vers des réponses aux besoins de vivre chez soi”.

Parce que les professionnels de l’aide et du soin ne désarment pas après les mouvements sociaux de janvier et mars qui ont dû obliger le Président de la République à s’exprimer sur les enjeux du vieillissement, de l’aide à l’autonomie, jusqu’à parler de 5ème risque.

Parce que la réforme de la tarification des Ehpad est bel et bien neutralisée suite au rapport Ricordeau qui présente 17 propositions urgentes : revoir la mission du médecin coordonnateur, améliorer les organisations de travail et la qualité de vie au travail, simplifier les règles, tout en protégeant les données personnelles (vous avez un mois pour vous mettre en conformité pour le RGPD).

Parce que nous ne pouvons plus regarder d’une seule manière ces réalités, ces maladies, ces troubles cognitifs (voir la réédition du Crépuscule de la raison” de Jean Maisondieu qui interroge le modèle médical organique dominant).

Parce qu’il nous faut trouver du sens au prendre soin, aux pratiques cliniques quotidiennes, aux démarches qualité de plus en plus visuelles.

Parce qu’il n’y aura pas de vérité révélée.

Alors chaque acteur doit (encore) remonter ses manches et participer à la transformation des politiques de l’aide à l’autonomie.

Pour lutter contre le sentiment d’impuissance et contre l’âgisme, individuel et collectif.

Partager cet article