Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Faut-il contrôler les Ehpad au même titre que les prisons ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 11/06/2018

0 commentaires

Les réponses d’Adeline Hazan, Contrôleur général des lieux de privation de liberté

Le serpent de mer. Régulièrement, la question du contrôle des Ehpad par le Contrôleur des lieux de privation de liberté revient sur le devant de la scène. Evoqué par l’ancien Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Jean-Marie Delarue, en 2013, puis il y a quelques semaines dans un article de Paris Match, qu’en est-il aujourd’hui ? Les explications d’Adeline Hazan, l’actuelle Contrôleur.Mécanisme national de prévention, le CGLPL a pour mission de repérer les atteintes aux droits fondamentaux et de faire des recommandations pour qu’elles cessent. Il mène 150 visites par an dans des lieux de privation de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet