Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un événement indésirable grave sur deux aurait pu être évité

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/12/2018

0 commentaires

45 % des personnes concernées ont 60 ans ou plus

La Haute autorité de santé a publié son rapport annuel sur les événements indésirables graves associés aux soins déclarés entre mars et décembre 2017. Si les Ehpad ne représentent que 12 % de ces EIGS, les 60 ans et plus constituent en revanche 45 % des victimes de ces événements qui, une fois sur deux, auraient pu être évités, selon les déclarants.Seuls 288 évènements indésirables graves ont été déclarés l’an passé sur le portail de signalement dédiés, dont 50 ayant eu lieu dans un établissement médico-social (17 %) et 34 dans un ESSMS accueillant des personnes âgées (12 %).Les chutes comptent pour 14 % des EIGS (41 signalements), les erreurs

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet