Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alimentation & nutrition

Drame de l'Ehpad de Lherm : réagir face aux TIAC

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 03/04/2019

0 commentaires

Signalement et mesures de prévention

Après le décès de 5 résidents et l’hospitalisation d’une douzaine d’autres personnes âgées, Agnès Buzyn s’est rendue hier à l’Ehpad La Chêneraie de Lherm (31) et s’est engagée à ce que toute la lumière soit faite sur ce drame. L’enquête de l’ARS Occitanie devrait en préciser la cause exacte rapidement, mais la piste de la TIAC (toxi-infection alimentaire collective) est privilégiée.Le 31 mars, l’ARS Occitanie a été alertée « d’une suspicion d’intoxication alimentaire ayant entrainé le décès de 4 personnes âgées et l’hospitalisation de 15 autres résidents », indique l’agence dans un communiqué.Puis un cinquième résident de cet Ehpad Korian, qui accuillait 82

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article