Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un PLFSS qui divise

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 02/10/2019

0 commentaires

Salué par le SYNERPA et critiqué par les acteurs du GR31

Alors que la loi grand âge est attendue pour cette fin d’année, Agnès Buzyn et Gérald Darmanin viennent de rendre public les modalités du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2020. Un projet de loi qui révèle un objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM) globalement en hausse. Mais qui laisse le domicile sur le bord de la route. La ministre des Solidarités et de la Santé et le ministre de l’Action et des Comptes publics ont ainsi annoncé que l’objectif national des dépenses d’assurance maladie a été fixé à 205,3 milliards d’euros pour l’année 2020. Soit une hausse de 2,3 % par rapport à 2019. Le

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet