Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Une étude pour optimiser les prescriptions médicamenteuses

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 22/01/2020

0 commentaires

La Fondation Korian pour le bien vieillir a dévoilé les résultats de l’étude DemAsCH, visant à améliorer la prescription d’anticholinergiques

Pour apaiser certains comportements agités, réduire le stress ou les angoisses, le recours aux médicaments est souvent systématique et peut engendrer de nouveaux troubles. En ce sens, la Fondation Korian pour le bien vieillir vient d’annoncer les résultats d’une étude qui a permis la diminution de 14 % des prescriptions de médicaments anticholinergiques dans les établissements concernés. Si les approches non-médicamenteuses constituent dans de nombreuses situations une réponse efficace à la surcharge de médicaments, il convient dans un premier temps d’identifier les

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet