Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Détresse psychologique en établissement : constats et pistes de solution

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 05/02/2020

0 commentaires

Les réponses d’un habitat collectif

C’est un constat terrible que dresse la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) dans le dernier numéro d’Etudes et résultats : un tiers des résidents d’établissements de plus de 75 ans souffrent d’un état psychologique dégradé, et la moitié d’entre eux consomment des antidépresseurs. Explications et pistes de solution. Les chiffres sont éloquents. 56 % des résidents d’établissements déclarent avoir souffert de fatigue, de lassitude ou d’épuisement au cours de l’année. Le manque d’appétit et de motivation pour effectuer des activités quotidiennes est respectivement deux et sept fois plus fréquent en établissement que

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet