Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Fin de vie : vers une évolution des prescriptions à domicile

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 12/02/2020

0 commentaires

La HAS favorable à une simplification de l’accès au midazolam pour les médecins de ville

Suite à une demande du ministère des Solidarités et de la Santé, la Haute autorité de santé (HAS) a publié ce lundi une recommandation de bonne pratique portant sur l’accompagnement médicamenteux des patients en fin de vie, ouvrant la voie à l’usage du midazolam injectable à domicile.Début janvier de nombreux médecins s’étaient mobilisés en soutien au généraliste interdit d’exercice suite à l’administration du midazolam à ses patients en fin de vie. Dans sa recommandation, la HAS préconise d’utiliser le midazolam injectable en première intention pour toutes les sédations (proportionnées et profondes et continues

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article