Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Expérimentation baluchonnage : une formule pertinente qui reste à financer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 04/03/2020

0 commentaires

Eclairage de de Rachel Petitprez, Baluchon France

En août 2018, la loi pour un État au service d’une société de confiance (EssoC) ouvrait la possibilité pour les structures françaises d’expérimenter le baluchonnage. En mai 2019, 40 d’entre elles étaient sélectionnées pour une première phase d’expérimentation, qui peine à démarrer, faute de financements. Explications de Rachel Petitprez, coordinatrice chez Baluchon France. Sur les 40 services d’aide à domicile retenus dans le cadre de l’appel à candidatures baluchonnage, 11 ont fait le choix de se faire accompagner par Baluchon France, association 1901 affiliée au Baluchon Alzheimer québécois.Lors de leur point d’étape du 30 janvier 2020, un

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet