Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Le pansement Schubert

Auteur Rédaction

Temps de lecture 6 min

Date de publication 04/03/2020

0 commentaires

Quand l’art, la musique, attestent qu’une extension des facultés de percevoir est possible” (Henri Bergson)

Violoncelliste diplômée du conservatoire de Tchaïkovski de Moscou, Claire Oppert joue dans les services de santé, auprès des personnes les plus douloureuses, en fin de vie et témoigne de son expérience à travers le livre Le pansement Schubert paru le 6 février dernier. L’art thérapeute musicale était aussi présente lors du colloque approches non-médicamenteuse 2019 afin d’évoquer l’importance de la musique pour les plus fragiles. Comment une expérience de musique vivante à visée thérapeutique auprès de jeunes autistes, de personnes et patients atteints de syndromes démentiels, douloureux, en fin de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article