Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Réseaux & territoires

Habitat inclusif : attention au risque d'institutionnalisation

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/12/2020

0 commentaires

Analyse critique du rapport Piveteau-Wolfrom

Habitat inclusif, logique domiciliaire ou institutionnalisation ? Dans leur « analyse critique du rapport Piveteau-Wolfrom », l’architecte Fany Cérèse, le directeur du living lab Vieillissement et vulnérabilité Kevin Charras et la consultante en gérontologie sociale Colette Eynard alertent sur le risque d’institutionnalisation de ces structures. Explications. Depuis plusieurs années, l’habitat partagé a le vent en poupe. Les initiatives se multiplient un peu partout sur le territoire, de la Maison du Thil qui accueille des malades d’Alzheimer à Beauvais à le Co-logis des aînés à Lyon en passant par la colocation Greypride tout juste inaugurée à

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article