Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Vaccination anti-covid, éthique et consentement : quelles clefs pour les professionnels ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 7 min

Date de publication 23/12/2020

0 commentaires

« Définir le cadre éthique pour éviter l’arbitraire »

Comment s’assurer du consentement des personnes souffrant de troubles cognitifs ? Depuis l’annonce de la priorité donnée aux Ehpad pour la vaccination contre le covid-19, la question fait débat. A tel point que la ministre déléguée à l’Autonomie Brigitte Bourguignon a saisi le Comité consultatif national d’éthique. A l’heure où le ministère a fait son choix quant aux modalités de recueil de ce consentement, retour sur les demandes des parties prenantes et sur les manières de laisser le choix aux concernés, aussi fragiles soient-ils. « Le consentement est la pierre angulaire de l’éthique médicale », rappelait Michèle Lévy-Soussan, médecin

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article