Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Réseaux & territoires

Plan d'urgence de 100 millions d'euros, réforme de la tarification, rapport de l'IGAS : les attentes clés du collectif des 16 fédérations du domicile

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 10/01/2011

0 commentaires

Roselyne Bachelot mobilise 50 millions d’euros de la CNSA

Le collectif des 16 associations, fédérations avec la mutualité française des services à domicile a posé ce 10 janvier ses revendications non-négociables face aux difficultés financières dramatiques de plus de 350 services en 2011. Etat des lieux début 2011 La professionnalisation des salariés pourtant encouragée (à juste titre) par les pouvoirs publics n’est plus financées.Idem pour les démarches qualité, les certifications qualité (NF services) comme le souligne la Mutualité Française, qui est autant acteur (services à domicile) que financeur (heures d’aides complémentaires à arbitrer comme le cas de l’arrêt du fond d’intervention de l’Etat

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article