Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Fin de vie - Edito d'Annie de Vivie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 24/01/2011

0 commentaires

La France n’est pas le seul pays où se pose régulièrement la question de l’euthanasie, de l’aide à mourir quand la fin de vie est jugée difficile. (voir les récents débats au Québec)Les sénateurs vont débattre ce 25 janvier de propositions de loi en ce sens. Le collectif Plus digne la vie mobilise autour de la loi Léonetti (bien mal connue des français : désignation d’une personne de confiance, respect des directives anticipées, accompagnement médicalisé de la fin de vie…) et le développement des soins palliatifs (préférés à l’euthanasie par 60% des français).Notre société a occulté la place de la mort​.Il semble que cela remonte à la fin de la première guerre mondiale quand les morts

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article