Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

5ème risque : Financement : l'option d'une deuxième journée de solidarité avance (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 04/04/2011

0 commentaires

Selon le Journal du Dimanche des 2 et 3 avril, l’Élysée planche sur une augmentation du temps de travail pour financer les mesures en faveur des personnes âgées.” L’entourage du chef de l’État considère que cette mesure correspond sans faute à la philosophie politique de la majorité”, poursuit le JDD.“Elle repose sur la valeur travail et n’augmente pas le poids des prélèvements obligatoires dans le PIB. L’idée n’est pas nouvelle. Après le drame de la canicule, en 2003, Jean-Pierre Raffarin avait supprimé le lundi de Pentecôte férié et instauré une taxe de 0,3% sur les salaires et les revenus de l’épargne, la contribution solidarité autonomie (CSA). Nous ferons sans doute une nouvelle

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet