Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le Haut Conseil de la Santé Publique juge les résultats du Plan national pour préserver l'efficacité des antibiotiques 2007-2010, insuffisants et fragiles

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 11/04/2011

0 commentaires

En France, la consommation globale d’antibiotiques a diminué entre 2000 et 2008 mais augmenté en 2009. Bien que la politique française de préservation de l’efficacité des antibiotiques soit considérée comme exemplaire en Europe, la consommation française reste en milieu ambulatoire l’une des plus élevées d’Europe. L’évolution de la résistance aux antibiotiques en France est contrastée selon les espèces bactériennes et les classes d’antibiotiques. Certaines modifications de l’écologie bactérienne vers moins de résistance sont sûrement attribuables aux plans de préservation de l’efficacité des antibiotiques engagés depuis 2001. En octobre 2010, devant une ré‐​augmentation de la consommation

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet