Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La mort a son salon : au Carroussel du Louvre à Paris du 8 au 10 avril

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 11/04/2011

0 commentaires

L’idée du premier Salon de la mort” ce WE au Carroussel du Louvre à Paris, est née de la volonté de deux entrepreneurs spécialisés dans les salon la sexagénaire Jessie Westenholz d’origine danoise et Jean-Pierre Jouët, 84 ans. Donner une âme aux salonsCes deux entrepreneurs sont à l’origine des salons tels que le Salon du Livre, la FIAC, Musicora, Rétromobile, le Salon Nautique, le Salon du Patrimoine Culturel et Marjolaine. Leur ambition : donner une âme au rassemblement des acteurs d’un secteur, privilégier les rencontres, les échanges.Ce premier Salon de la mort”, léché, doux, apaisant (une harpiste vous cueillait à l’accueil) avait pour ambition d’alléger, libérer les vivants des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet