Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Michèle Delaunay, députée PS s'inscrit dans une politique de prévention et d'anticipation pour retarder et rétrécir la période de la grande « dépendance »

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/04/2011

0 commentaires

« Je m’inscris pour ma part encore et encore, en tant que médecin, dans une politique d’anticipation et de prévention »

Michèle Delaunay, députée de la Gironde (PS), a beaucoup travaillé sur la question du vieillissement notamment dans le cadre du groupe « Politique de l’âge” qui a rendu ses travaux en 2009 (actuellement en cours d’actualisation). Au cours d’une interview réalisée dans son bureau de l’Assemblée nationale, ce 12 avril, elle nous a confié son point de vue sur un débat qu’elle estime structurant pour notre société. La députée socialiste déplore que depuis 4 ans le chantier ait toujours été repoussé et s’interroge même : « Pendant les 15 mois qu’il nous reste aurons-nous vraiment à voter cette loi

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet