Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un antidiabétique au coeur d'une nouvelle affaire

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/05/2011

0 commentaires

Une nouvelle polémique est en train de naître sur un antidiabétique potentiellement dangereux. Connu sous le nom d’Actos, mais aussi de Competact, ce médicament est fabriqué par la firme japonaise Takeda. Contenant de la pioglitazone, il est soupçonné de favoriser les cancers de la vessie.Plus de 200 000 personnes en France prennent actuellement ce médicament. Pour en avoir le coeur net, l’Afssaps a lancé en partenariat avec la CNAMTS, début 2011, une étude d’envergure concernant les personnes diabétiques traitées par pioglitazone en France entre 2006 et 2009. Ses premiers résultats seront disponibles fin mai et les résultats définitifs en juillet. Par mesure de prévention, la commission de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet