Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Médicaments : les particuliers peuvent déclarer directement les effets indésirables

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/06/2011

0 commentaires

Depuis le 15 juin dernier, suite à la publication de deux textes réglementaires, les patients et les associations de patients peuvent déclarer directement les effets indésirables liés à un médicament sans se voir contraints d’en référer à un professionnel de santé.Ils pourront également déclarer leurs mésusages, abus ou les erreurs médicamenteuses liées à une mauvaise utilisation (avérés ou potentiels).“L’objectif affiché reste celui d’une plus grande transparence, mais aussi l’élargissement de la base de données pour détecter d’éventuels effets encore non connus.Mais pas question de procéder de manière désorganisée. L’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité SAnitaire des Produits de Santé)

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet