Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Ces médicaments qui favorisent le déclin cognitif des personnes âgées.

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/07/2011

0 commentaires

Plus de chutes et donc aussi plus de décès

Dans un article du 6 juillet, le Figaro rend compte d’une étude publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society qui recense les nombreux médicaments qui entraînent un déclin cognitif chez personnes âgées.Ces molécules dont certaines sont vendues sans ordonnance ont un effet anticholinergique. Cette substance réduit les effets de l’acétylcholine, un neurotransmetteur cérébral qui joue un rôle de médiateur dans le système nerveux. Conséquence : les patients ont des troubles de l’équilibre, de la vision, de la mémoire, une faiblesse musculaire ou encore un discours incohérent.Ces médicaments sont :des antidépresseurs (Elavil, Laroxyl, Tofranil), des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet