Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : les départements de droite favorables à une seconde journée de solidarité

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 17/07/2011

0 commentaires

Financer la perte d’autonomie

Les départements de droite soutiennent l’idée d’instaurer un second jour de solidarité pour financer la perte d’autonomie, a annoncé lundi 11 juillet, leur groupe au sein de l’Assemblée des départements de France (ADF), à la veille d’une réunion de bureau consacrée à ce sujet.Cette journée rapporterait 3,2 milliards d’euros si elle concerne tous les actifs, soit 2,3 milliards d’euros de la part des salariés et 0,9 milliard pour les autres actifs, selon un document diffusé par les 41 présidents des conseils généraux de la droite, du centre et des indépendants (DCI) présidé par Bruno Sido (Haute-Marne, UMP).Parmi d’autres propositions, les départements de droite

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet