Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un résident sur deux en maison de retraite souffre de malnutrition

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 25/07/2011

0 commentaires

Un entretien avec le Dr Olivier Henry, chef du service gériatrie à l’hôpital Emile-Roux de Limeil-Brévannes

Très fréquente chez les personnes âgées, mais facilement dépistable, la dénutrition favorise le risque de chutes et le risque de devenir grabataire, souligne le Dr Olivier Henry, chef du service gériatrie à l’hôpital Emile-Roux de Limeil-Brévannes (AP-HP), à l’occasion de la présentation du 3e Programme national nutrition santé (PNNS).Q : Qu’entend-on par dénutrition ?R : La dénutrition c’est en fait surtout une perte de protéines. Les protéines entrent dans la constitution des tissus, la fabrication des éléments dont notre système immunitaire a besoin. Et la seule réserve de l’organisme, c’est le

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet