Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Il faut maintenant trouver un médicament pour que les critères diagnostics soient utiles estime le Pr Bruno Dubois

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 28/07/2011

0 commentaires

Le professeur Bruno Dubois était impliqué dans l’organisation du congrès AAIC — Alzheimer’s Association International Conference 2011 à Paris, Porte de Versailles. Chef du service de neurologie de la Pitié Salpêtrière (Paris) et le directeur de l’Institut de la Mémoire et de la maladie d’Alzheimer (Im2A), il a accepté de nous donné son sentiment sur ce congrès. Le Pr. Dubois s’est réjoui de la venue du Président Nicolas Sarkozy, dont l’énergie de l’intervention a été saluée par le parterre de médecins notamment américains.Le congrès était orienté principalement sur la recherche clinique, moins sur la recherche fondamentale, estime le Pr. Dubois, sans révélations marquantes.Pour le Pr.

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet