Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bénévolat, citoyenneté et maladie d'Alzheimer : "Nous sommes aujourd'hui en panne de réciprocité"

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 26/09/2011

0 commentaires

La fondation Méderic Alzheimer en partenariat avec l’Erema ‑Espace national de réflexion éthique sur la maladie d’Alzheimer- organisait ce 20 septembre un colloque sur le thème bénévolat, citoyenneté et maladie d’Alzheimer. Les différentes formes de bénévolat (solidarité, accompagnement, d’entreprise, tutélaire) ont été présentées.Engagé de son plein gré, « le bénévole ne tisse pas un lien singulier hors du temps mais dans un espace social et citoyen » a rappelé Michèle Frémontier de la Fondation Méderic Alzheimer. « La question du lien social est avant tout une question morale » affirme Bernadette Puijalon, anthropologue, maître de conférences à l’Université Paris XII qui intervenait sur

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet