Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Treize pour cent des utilisateurs de services à la personne avouent avoir recours au travail au noir

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 17/10/2011

0 commentaires

Un sondage de la Fédération des services aux particuliers (FESP)

Treize pour cent des utilisateurs de services à la personne avouent avoir recours au travail au noir, selon un sondage d’Harris Interactive pour la Fédération des services aux particuliers (FESP) rendu public vendredi 14 octobre.Parmi ceux qui ont déjà eu recours à un service à domicile au cours des 12 derniers mois”, 10% ont parfois” fait appel à une personne non déclarée” et 3% toujours”.Ceux qui ont le plus recours au travail au noir appartiennent aux catégories socioprofessionnelles inférieures (24%) et habitent en région parisienne (23%).“Il y a toujours un gros décalage entre le déclaratif et la réalité (…) On part du

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet