Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Vieillesses ordinaires. Gérontologie et Société N° 138 (FNG)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 26/10/2011

0 commentaires

Les vieillesses qui vont bien

La vieillesse et, plus particulièrement, la très grande vieillesse sont des périodes de vulnérabilité, de fragilité et de dépendance à autrui plus radicales. Pourtant, bien que réels, la solitude, le handicap et la maladie ne constituent pas des indicateurs fiables pour décrire les « vieux » en 2011. Réduire la longue période de vie qui s’étend désormais après la cessation progressive d’activité à une inévitable dégradation physique, psychologique et sociale relève donc de l’erreur.En prenant le titre de Vieillesses ordinaires, ce numéro donne à lire l’hétérogénéité et la superposition des modes de vie, des états de santé, des situations personnelles, des attentes,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet