Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : les médicaments anti-Alzheimer rendent un service médical faible

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 30/10/2011

0 commentaires

Le prix devrait baisser mais ils ne seront pas déremboursés

La Commission de la Transparence de la Haute Autorité de santé (HAS) a conclu à un intérêt thérapeutique faible” des médicaments anti-Alzheimer, mais cet avis devrait rester sans conséquences sur le remboursement pour les malades en ALD (affection de longue durée). La commission a conclu que les quatre médicaments ‑Ebixa (Lundbeck), Aricept (Eisai), Exelon (Novartis Pharma), Reminyl (Janssen-Cilag)- avaient un effet extrêmement minime, mais pas nul”, au moins pour certains patients, a expliqué jeudi à la presse le président de la commission, Gilles Bouvenot. L’effet est parcellaire”, avec une stabilisation possible voire dans le meilleur

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet