Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Le médico-social ? Et si on en reparlait après la crise

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 21/11/2011

0 commentaires

Après le report de la réforme de la mal nommée dépendance, les regards étaient tournés vers les dernières annonces de Madame Bachelot-Narquin : mesures d’urgence pour les services à domicile (50 millions d’euros), reprise de la médicalisation des EHPAD (140 millions d’euros) .Ces mesures avaient pour but de montrer que le gouvernement ne se désintéressait pas du secteur et devaient se traduire dans le Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2012 (PLFSS) et le budget de la CNSA.Le manque de réactions visibles des acteurs du secteur lors du report de la réforme laisse-t-il croire au gouvernement qu’il a les mains libres?Force est de constater que les dernièrs arbitrages ne sont à

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet