Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alimentation & nutrition

Plats picorés et savourés : oser proposer une autre alimentation aux personnes fragilisées par Martine Perron chez Chronique Sociale

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/01/2012

0 commentaires

Martine Perron a écrit plusieur ouvrage autour de la maladie d’Alzheimer, ici elle réfléchit au prendre soin des personnes via leur alimentation tournée vers le plaisir.Les chiffres de l’AFSSA (devenue l’Anses) sont édifiant : 20 à 30% des personnes de plus de 65 ans sont dénutries.Il s’agit donc d’évaluer la situation de chaque personne via des grilles aujourd’hui connue : IMC, MMS, MNA… (ndlr sans oulier In frigo veritas” chère au Pr.Rapin de Genève).A l’anorexie liée à l’aâge, l’auteur rappelle les différentes causes de dénutrition en institution et notamment l’hygiène bucco-dentaire.Après l’évaluation et l’observation : place au plan d’actions — recueillir et respecter les goûts, les

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article