Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Déserts médicaux : la loi Vigier est passée à la moulinette de la commission des affaires sociales (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/01/2012

0 commentaires

Toutes les mesures contraignantes ont été remplacées

La commission des Affaires sociales de l’Assemblée a revu et corrigé toutes les mesures contraignantes, de la proposition de loi (PPL) du député du Nouveau Centre, Philippe Vigier, émise pour lutter contre les déserts médicaux. Cette proposition de loi qui sera débattue fin janvier, prévoyait 12 mois de stage obligatoire dans une maison de santé ou un hôpital en zone déficitaire pour les étudiants en troisième année d’internat, trois ans d’exercice obligatoire en zone déficitaire pour tout médecin après sa formation, ou encore un système d’autorisation des implantations de cabinets libéraux aux mains des ARS.En lieu et place des mesures

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet