Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maltraitance des personnes âgées : La politique de prévention et de lutte au Québec (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 06/02/2012

0 commentaires

Lors du colloque sur le Droit de Vieillir, les 25, 26 et 27 janvier à Dijon, Marie Beaulieu, titulaire de la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées, à l’université de Sherbrooke, a présenté la situation au Québec.Elle partage ses 25 ans d’expérience sur le champ de la maltraitance des aînés. Il y a une reconnaissance sociale international (Plan de Madrid en 2002) : on a bougé mais il reste du chemin à parcourir !“Définir la maltraitanceUn constat au Québec : 88% des personnes âgées habitent à domicile. Les situations de maltraitance viennent de l’entourage immédiat (enfants, petit-enfants, conjoints, conjointes, voisinage). Marie Beaulieuse se réfère à la

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet