Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : une nouvelle étude met en valeur le rôle de la protéine tau

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 06/02/2012

0 commentaires

La maladie se propage comme une infection

La maladie d’ Alzheimer se propagerait d’une zone à l’autre du cerveau en suivant les branchements entre les cellules cérébrales comme une infection révèlent une étude américaine sur des souris publiée mercredi 1er février.Ces travaux qui paraissent en ligne dans la revue PloS One confirment une nouvelle hypothèse d’évolution d’Alzheimer selon laquelle cette maladie se développe à partir d’une seule zone du cerveau.Mais dans ce cas il ne s’agit pas d’un agent infectieux mais d’une protéine anormale appelée tau dont l’agrégation sous forme de filament étouffe et détruit progressivement l’ensemble des cellules nerveuses ou neurones.Cette découverte laisse

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet