Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Alzheimer : un anticancéreux réduit rapidement les plaques amyloides sur le cerveau de la souris

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 12/02/2012

0 commentaires

Des essais sur l’homme l’an prochain ?

Un médicament contre le cancer a rapidement restauré les fonctions cérébrales de souris de laboratoire atteintes de l’équivalent d’Alzheimer, une avancée pouvant déboucher sur un traitement pour cette maladie incurable et dévastatrice, révèle une étude publiée jeudi 9 février. Un anti-cancéreux, le bexarotene, a fait disparaître chez ces souris jusqu’à 75% des plaques de bêta-amyloïde, une formation de protéines dont l’accumulation est une des principales caractéristiques pathologiques d’Alzheimer. Mieux ce médicament a aussi inversé les symptômes de cette maladie, comme la perte de mémoire. Tout juste 72 heures après avoir commencé le traitement avec le

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet