Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : des anticorps bloquent le développement d'Alzheimer... chez la souris

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 11/03/2012

0 commentaires

Une communication faite par des chercheurs anglais

Des chercheurs ont découvert certains anticorps qui bloquent la désintégration des synapses, entre les cellules cérébrales, résultant d’Alzheimer, selon leur recherche sur des souris publiée mardi qui pourraient ouvrir la voie à un nouveau traitement chez les humains​.La maladie d’Alzheimer est caractérisée par la formation de dépôts anormaux d’une forme de protéine, la peptide bêta-amyloïde, sur les synapses, les empêchant d’assurer leur rôle de communication entre les neurones.Ces anticorps neutralisent le fonctionnement de la Dkk1, une protéine proche des bêta-amyloïdes, et bloquent ses effets toxiques sur les synapses, explique Patricia Salinas

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet