Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'anémie concerne la moitié des centenaires

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/04/2012

0 commentaires

Considérant l’augmentation très rapide de la population des octogénaires, voire des centenaires, il est important d’essayer de rassembler un maximum de données épidémiologiques afin de préciser les altérations biologiques fréquemment observées au plus grand âge. Plus de la moitié des centenaires étant concernée par l’anémie, il serait intéressant d’analyser les effets de mesures correctives potentielles sur leurs capacités physiques et intellectuelles ainsi que sur leur qualité de vie globale.Un prélèvement sanguin a été effectué chez 234 centenaires (de 98 à 108 ans) et 80 octogénaires (de 80 à 90 ans) qui vivaient soit en institution, soit à leur domicile. Une anémie était définie par une

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet