Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un habitat adapté évite des incapacités physiques causes de la « dépendance » et impacte la vie en bonne santé rappelle Muriel Boulmier

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/04/2012

0 commentaires

Muriel Boulmier, auteure du rapport au ministre chargé du Logement « Bien vieillir à domicile : enjeux d’habitat, enjeux de territoires » publié à la Documentation française le 21 mars, réagit à la publication des dernières données sur l’espérance de vie en bonne santé par l’INED.(voir l’article)« Le meilleur moyen d’éviter, parmi les causes de la dépendance, les incapacités physiques, reste l’adaptation de l’habitat. Si l’allongement de l’espérance de vie demeure un espace à conquérir, le domicile et l’environnement familier sont les deux piliers de cette conquête. Pour accompagner la vieillesse en bonne santé, la France a besoin d’une politique d’adaptation massive de l’habitat pour

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet