Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Un rapport souligne les problèmes de communication entre les hôpitaux et les Agences régionales de santé

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/05/2012

0 commentaires

Manque de reconnaissance médiatique de ce qui marche

Si l’on en croît le rapport de la mission Hôpital public, commandé par le ministre de la Santé Xavier Bertrand le 17 juin dernier, les relations entre les directeurs d’hôpitaux et les Agences régionales de santé (ARS) sont parfois tendues.Deux ans après leur création, les ARS (Agences régionales de santé) sont souvent perçues par les hôpitaux comme un échelon bureaucratique de plus et la cause d’un supplément de travail considérable. La mise en oeuvre des réformes – notamment l’application de la loi « Hôpital, patients, santé et territoires » -, l’inflation règlementaire et les projets de coopération inter-établissements sont perçus comme

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet