Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les collectivités territoriales se réjouissent de l'évolution du conseil de l'ordre des médecins sur la liberté d'installation

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 18/06/2012

0 commentaires

Liberté d’installation ou liberté de se soigner ?

La prise de position, le 29 mai dernier, du conseil national de l’Ordre des médecins (Cnom) en faveur de mesure contraignantes sur l’installation des jeunes médecins a fait la joie des associations de collectivités territoriales, inquiètes de l’extension des déserts médicaux”. La Fédération des villes moyennes (FVM) a salué le sens des responsabilités du conseil de l’Ordre, qui lève le tabou de la liberté d’installation des médecins et ouvre le débat sur la question sensible de la démographie médicale”. L’association Villes et banlieues estime, par la voix de Renaud Gauquelin — son président et maire de Rillieux-la-Pape (médecin généraliste) — que

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet