Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maîtresses de maison, cadres infirmiers, politique sociale : la conviction de l'Arefo-Arpad stoppée par les limites de l'habilitation à l'aide sociale (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/07/2012

0 commentaires

Notre pays, nos politiques ne sont pas convaincus qu’il faut agir autour du vieillissement

A l’occasion de la sortie du livre anniversaire de Arefo-Arpad, association qui gère des logements-foyers, des EHPAD, son directeur général Alain Lecerf n’est pas très optimiste pour le secteur médico-social.“La force d’une conviction” est le titre de l’ouvrage qui porte haut les valeur de l’association qui s’est construit pas à pas depuis 1966. Reste encore à écrire le chapitre quand j’aurai levé mon devoir de réserve” sourit Alain Lecerf, lors de la conférence de presse de lancement ce 26 juin. Force est de constater que le vieillissement a été le grand oublié des dernières campagnes électorales” s’inquiète le

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet