Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Deux infirmières accusées d'une fraude à la Sécu dans le Val-de-Marne

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/07/2012

0 commentaires

Abus de faiblesse sur personnes âgées

Deux infirmières libérales sont soupçonnées d’une escroquerie de près d’un million d’euros au préjudice de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) du Val-de-Marne et seront jugées en novembre par le tribunal correctionnel de Créteil.Emmanuelle Baconnet, 50 ans, et Claudine Laloi, 62 ans, ont comparu brièvement vendredi devant le tribunal, qui a fixé la date de leur procès au 30 novembre. Elles sont accusées d’escroquerie, de travail dissimulé et d’exercice illégal de leur profession pour des faits commis entre 2008 et 2011. Placées sous contrôle judiciaire depuis le 30 mai, il leur est reproché notamment des surfacturations ou des facturations d’actes

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet