Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'UNA présente ses revendications à Michèle Delaunay, qui veut défendre le secteur et le rajeunir (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 09/07/2012

0 commentaires

Le domicile est le premier centre de santé des personnes fragilisées

L’Assemblée générale, ce 27 juin 2012, du réseau UNA, Union nationale des services d’aide et de soin aux domicile, a été l’occasion au président Flageul de rappeler à la ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie, Michèle Delaunay, les ambitions du réseau : mettre en place pour les publics fragiles, des interventions polyvalentes capables d’articuler les questions du soin, de l’aide et d’accompagnements. Sans sélection de clientèle ou de territoire. Le domicile : un enjeu politique Les services à domicile du réseau UNA ont pour ambition de maintenir la place des personnes aidées, leur citoyenneté et leur permette

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet