Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Une mauvaise compréhension des messages de santé réduit l'espérance de vie des seniors.

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 06/08/2012

0 commentaires

Une capacité de compréhension inversement proportionnelle à lapopulation touchée par certaines pathologies

L’aptitude à comprendre et gérer ses problèmes de santé et à prendre les décisions qui s’imposent est considérée par les autorités de santé et par l’OMS comme un déterminant primordial pour la santé de la population. En effet, une mauvaise information dans ce domaine est associée à un plus faible recours aux services de prévention et un risque d’hospitalisation plus élevé. Des investigateurs britanniques se sont intéressés aux conséquences d’un faible niveau de connaissance et de compréhension des informations de santé sur le risque de mortalité chez les seniors. Les participants à l’Etude

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet