Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : aider avec ou sans la solidarité nationale ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/10/2012

0 commentaires

La journée des aidants le 6 octobre donne un coup de projecteur annuel aux actions de ces invisibles, qui ne savent souvent pas eux-mêmes qu’ils sont des aidants”.Ce sont surtout les femmes, qui aident un proche, un parent, plus âgé souvent. Les aidants sont parfois encore en activité, mais la plupart du temps en retraite​.Et en cette période de crise où chacun est mis à contribution, les aidants le seront à plus d’un titre : — s’ils sont retraités : ils seront taxés pour financer le déficit de la sécurité sociale dans un premier temps, mais leur contribution servira ensuite au financement de la perte d’autonomie. Étonnant cette vision de la solidarité nationale qui voudrait que les

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet