Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Douleur du résident âgé : les soignants entament une prise de conscience

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 15/10/2012

0 commentaires

Eviter que le soin devienne une forme de maltraitance

Un soin professionnel qui ignore le risque de douleur peut, bien involontairement, se transformer en maltraitance. Un suivi de l’étude Regards montre que la prise de conscience commence à peine dans les établissements gériatriques. L’étude Regards qui se voulait un recueil épidémiologique des actes de soin pouvant être ressentis comme douloureux”; réalisée en 2010 par le Centre national de recherche sur la douleur (CNRD) a ‑t-elle modifié les pratiques de soin dans les établissements gériatriques, maisons de retraite et hôpitaux ? Tel était l’objet de la communication présentée par Patricia Cimerman, infirmière et attachée de recherche au CNRD,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet